Offre spéciale
Propulsé par Institut International d'Hypnose

Sebastián López vous offre gracieusement le livre HYPNOSE, pour bien préparer votre séance d'hypnothérapie ! Propulsé fièrement par Santé & Hypnose et Institut International d'Hypnose de Casablanca

Olloweb photographie

CONSULTATION
SUR RENDEZ-VOUS

L AU V 08/20H- SAMEDI 08/12H
(+212) 5 22 22 16 16
NUMÉRO NON SURTAXÉ

Inhibition du désir sexuel

Inhibition du désir sexuel

Définition : Le facteur psychologique de l'inhibition du désir sexuel.
Santé & Hypnose

Inhibition du désir sexuel, le facteur psychologique - Santé Hypnose

Quels sont les facteurs psychologiques à l'origine d'une inhibition du désir sexuel ?

Besoin d'un conseil?

Ou d'en savoir plus sur une thérapie?

Contactez un praticien de l'hypnose
Par téléphone

L AU V 08/20H- SAMEDI 08/12H
(+212) 5 22 22 16 16
NUMÉRO NON SURTAXÉ

Maroc : (+212) 5 22 22 16 16

Consultez un thérapeute
pour se soigner par l'hypnose.

CONSULTER

Inhibition du désir sexuel, le facteur psychologique

L’inhibition du désir sexuel (IDS) constitue environ 70% des consultations en relation avec la sexualité et les dysfonctionnements sexuels. Parmi les causes étant à l’origine d’une inhibition du désir sexuel nous retrouvons des facteurs psychologiques.

C’est Kaplan en 1979 qui développe une théorie fort intéressante mettant en cause les sentiments de colère, le stress, l’anxiété et les peurs, responsables de la suppression du désir sexuel.

Selon lui, si l’anxiété inhibitrice est en règle générale de nature sexuelle (comme la peur de l’échec, du rejet, de l’intimité) elle semble associée à certaines situations de vie chargées de stress. Les transferts infantiles sur le partenaire et les conflits non résolus seraient à la base des sentiments de colère dans le couple. Ces mêmes sentiments étant responsables de nombreux cas d’inhibition du désir sexuelle.

Tremblay (1995) démontre que l’inhibition du désir sexuel apparait suite à la naissance d’un enfant et/ou suite aux des traitements pour infertilité (Chandra et Al (1991). En 1993 Morokoff et Gillilland nous mettent en garde sur les risques d’une inhibition du désir sexuel suite à la perte d’un emploi ou face à l’éventualité de la perte d’emploi.

Les théories de Kaplan ont été vérifiées en laboratoire. D’abord Bozman et Bosck en 1995 ont démontré que des sentiments de colère et d’anxiété réduisent grandement le désir sexuel (la colère étant un facteur influent davantage les hommes alors que l’anxiété influence davantage les femmes).

Murphy et Sullivan en 1981, Schreiner-Engels et Schiavi en 1986, Donahey et O’Caroll en 1993, ainsi que Trudel et Al en 1997, démontrent que les femmes ayant une inhibition du désir sexuel montrent des niveaux plus élevés d’anxiété et d’hostilité envers leur partenaires que les personnes n’ayant pas d’inhibition du désir sexuel.

Différentes recherches dont celles réalisées par Mathew et Weinman (1983), Donahey et O’Caroll (1993), Trudel et Al (1997) confirment à leur tour que les personnes ayant une inhibition du désir sexuel (IDS) présentent dans son ensemble plus de troubles psychologiques que les personnes n’ayant pas d’IDS. Ils font référence à des taux plus élevés de dépression, de détresse et de dépendance affective.

Schreiner-Engels et Schiavi (1986) nous font par de leurs constats auprès un échantillon de personnes souffrant d’inhibition du désir sexuel. Selon eux l’inhibition du désir sexuel est survenue à la suite d’un épisode dépressif pour 86% des hommes et 100% des femmes

Hypnothérapie pour traiter le facteur psychologique de l'inhibition du désir sexuel

Lors du traitement de l'inhibition du désir sexuel, les séances d’hypnose seront orientées vers la résolution de conflits intérieurs et vers une meilleure gestion des émotions telles que l’anxiété, le stress et les peurs. Certaines approches thérapeutiques issues de l'hypnose seront orientées vers le renforcement du moi, pour plus de confiance et d'efficacité personnelle.

Les métaphores et certains parallèles entre les phénomènes hypnotiques et les difficultés rencontrées par le sujet pouvant être utilisées en thérapie afin de débloquer certaines émotions. Il est important de souloigner que la personnalisation des séances et des suggestions hypnotiques reste un facteur clé pour l'obtention de résultats satisfaisants.

1 - LA SÉANCE D'HYPNOSE

La séance d'hypnose

Une séance d’hypnose type se décompose en trois grandes parties, à savoir :

  1. L'anamnèse : c'est le commencement de la collaboration. Votre thérapeute vous aidera à déterminer des objectifs qui tiennent compte de vos motivations et qui respectent votre intégrité physique et morale.
  2. La transe hypnotique : ou l'accompagnement vers un état modifié de conscience. Pendant cette phase de travail, votre hypnotiseur utilisera l'induction hypnotique qui vous correspond le mieux, faisant en sorte que le travail thérapeutique soit adapté, pour votre plus grand bien-être !
  3. Le réveil : un débriefing rapide du travail accompli. Il est probable que votre thérapeute vous propose un rendez-vous de contrôle, afin de s’assurer que tout va pour le mieux pour vous.

2 - DURÉE D'UNE SÉANCE D'HYPNOSE

La durée d'une séance d'hypnose

L’hypnose fait partie des thérapies brèves, de ce fait peu de séances suffisent pour venir à bout de vos objectifs.

  • La durée d'une séance d'hypnose est de 1 heure (60').
  • La fréquence des séances se fait à votre rythme et selon vos besoins.
  • Le nombre de séances nécessaires pour obtenir des résultats prouvants varie entre 1 à 3. Parfois, il est nécessaire d'envisager davantage de sessions, mais très rarement plus de 10 séances.

3 - EFFICACITÉ DE L'HYPNOSE

Prix d'une séance hypnose

Le Docteur Alfred A Barrios, de l’Université de Californie, à Los Angeles (UCLA), publia dans l’American Heath Magazine, V7, Meridien Peak Hipnosis, le comparatif suivant entre différentes approches thérapeutiques et l’hypnose:

  • Psychanalyse : 38% des patients, estiment "ressentir des changements" après 600 séances de travail.
  • Thérapies Comportementales Cognitives : 72% des patients consultés, estiment "ressentir des changements", après 22 séances de travail.
  • Hypnose : 93% des patients, estiment "obtenir des résultats", après 6 séances de travail.

TÉMOIGNAGE

TémoignerVous avez une expérience en relation avec l'hypnose et vous aimeriez la partager avec les internautes ? Utilisez notre formulaire pour proposer votre témoignage.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.