Offre spéciale
Propulsé par Institut International d'Hypnose

Sebastián López vous offre gracieusement le livre HYPNOSE, pour bien préparer votre séance d'hypnothérapie ! Propulsé fièrement par Santé & Hypnose et Institut International d'Hypnose de Casablanca

Olloweb photographie

CONSULTATION
SUR RENDEZ-VOUS

L AU V 08/20H- SAMEDI 08/12H
(+212) 5 22 22 16 16
NUMÉRO NON SURTAXÉ

Le cancer

Le cancer

Définition : Lors d'un traitement médicamenteux doublé de séances d'hypnose, le malade atteint du cancer peut être doublement soulagé - Santé et Hypnose

Le cancer - Santé et Hypnose

L'hypnose offre plusieurs possibilités pour accompagner les malades atteins de cancer

Besoin d'un conseil?

Ou d'en savoir plus sur une thérapie?

Contactez un praticien de l'hypnose
Par téléphone

L AU V 08/20H- SAMEDI 08/12H
(+212) 5 22 22 16 16
NUMÉRO NON SURTAXÉ

Maroc : (+212) 5 22 22 16 16

Consultez un thérapeute
pour se soigner par l'hypnose.

CONSULTER

L'hypnose est utile dans le soutien psychologique des personnes atteintes du cancer

Il est désormais admis qu'une aide psychologique est importante pour la personne qui vient d'apprendre sa maladie - l'annonce d'un cancer étant encore souvent synonyme de mort imminente. Or, on sait l'importance du moral de la personne dans la guérison et la convalescence d'une maladie, qui plus est aussi grave que le cancer.

Une aide psychologique sera également importante en préparation et suite aux éventuelles opérations chirurgicales, et durant les traitements adjuvants, souvent pénibles et qui changent profondément le quotidien de la personne.

L'hypnose constitue une aide individuelle, complémentaire aux groupes de rencontre entre personnes souffrant de la même maladie, généralement animés par une psychologue de l'hôpital.

Une thérapie pour le corps et pour l'esprit

On peut se demander pourquoi une personne tombe malade. Dans le cas du cancer, il ne s'agit pas d'un virus. Bien sûr, beaucoup personnes mangent mal, fument, vivent dans un milieu pollué ou sont exposés à des substances nocives, telles que la radioactivité, les micro-ondes, etc. Malgré cela, tout le monde n'est pas atteint de cancer.

On pourrait se dire aussi que ce sont les personnes les plus fragiles qui tombent malades. Mais, là aussi, vous avez certainement connu autour de vous des gens qui allaient parfaitement bien, sportifs, qui menaient une vie saine et qui, tout à coup, se retrouvaient terrassés par cette maladie.

A défaut d'explication médicale satisfaisante, les spécialistes de la psychothérapie émettent l'hypothèse qu'un déclencheur psychologique puisse agir sur le corps.

On connaît la médecine psychosomatique, qui étudie les interactions entre le corps et l'esprit. Sa facette scientifique étant la « psycho-neuro-immunologie ». Parallèlement à ces disciplines, l'hypnothérapie est certainement l'approche psychothérapeutique qui concilie avec le plus de force l'interdépendance de la biologie et de la psychologie.

On connait de l'hypnose ses prouesses dans le traitement des traumatismes, comme des phobies, ou des compulsions comme le tabagisme, l'alcoolisme ou la boulimie. On a déjà tous vu les anesthésies hypnotiques à la télévision par exemple.

L'hypnose thérapeutique est un outil privilégié pour l'accompagnement psychologique de personnes souffrant de maladies physiques lourdes.

Communiquer avec l'Inconscient

Comment une personne peut-elle agir sur ses mécanismes psychologiques profonds ? Comment peut-on  guérir avec une influence positive sur le corps ?

L'état d'esprit d'une personne peut influencer son mieux-être et donc sa guérison. C'est là qu'intervient l'Hypnothérapie.

L'hypnose offre au thérapeute et à la personne qu'il accompagne un langage ou plutôt une structure de langage adaptée pour communiquer avec cette partie cachée de l'esprit : l'Inconscient.

En consultation, le thérapeute aidera la personne à gérer son quotidien à l'hôpital et à la maison, ses rapports avec son entourage, ses peurs et, si besoin, à supporter la douleur grâce aux anesthésies hypnotiques. Le thérapeute aidera également la personne à faire le ménage dans ses émotions, causes psychologiques probables, pour la Psychothérapie, des faiblesses physiques qui ont conduit à la maladie... Le calme retrouvé, le ménage fait en esprit, le patient est mieux à même de gérer son traitement et sa convalescence.

Second point important, l'hypnothérapeute apprendra à la personne à communiquer avec son Inconscient. Le patient ne sera plus passif face à sa maladie et pourra communiquer simplement avec l'ordinateur qui dirige sans qu'il le sache son corps et ses actes de la vie quotidienne.

Ayant accès à la base de données de son ordinateur intérieur, il pourra potentiellement en modifier les paramètres symboliques et ainsi agir substantiellement sur sa santé, comme sur sa vie en général.

En collaboration avec l'équipe médicale, l'hypnothérapeute pourra éventuellement participer à la résolution des soucis ponctuels comme la peur des seringues, la difficulté à dormir à l'hôpital ou l'impossibilité d'avaler les gélules, parfois imposantes, nécessaires au traitement.

L'hypnothérapeute s'occupera de l'interaction corps-esprit grâce à l'Hypnose tandis que le médecin s'occupera du corps. Les deux s'aidant mutuellement et se complétant.

Une aide complémentaire

Aidé par l'Hypnose, le patient peut ainsi être doublement soulagé. D'un côté, la médecine lui apporte un soutien qui offre à son corps les soins appropriés ; et de l'autre, l'hypnothérapeute lui apprend à mieux comprendre sa vie, à écouter les messages de son corps et à installer un dialogue entre lui et son Inconscient afin de vivre en harmonie avec lui-même.

L'hypnose est donc une aide à de multiples niveaux pour la personne atteinte du cancer. Elle fait le lien entre le soin du corps et celui de l'esprit.

L'hypnose peut-elle aider tout le monde dans le cas du cancer ?

En théorie, oui. En pratique, malheureusement, non. Car la psychothérapie n'agit que par le biais de l'esprit de la personne. Elle ne s'avale pas comme une gélule, avec un peu d'eau. C'est le patient qui est le maître du jeu. S'il ne collabore pas avec l'hypnothérapeute, par disposition d'esprit ou par convictions personnelles envers la psychologie ou la psychothérapie, les actions de ce dernier resteront vaines et sans effet.

L'hypnothérapeute n'est pas un magicien. Son action thérapeutique dépend du bon vouloir de la personne, à qui il apprend à interagir avec son corps et son esprit. Et certains patients, même très malades, n'adhèrent pas du tout à la psychothérapie - même si, par politesse ou pour faire plaisir à leur entourage, ils acceptent un suivi psychologique.

C'est donc bien la personne, dans tous les cas et quel que soit l'outil, qui guérit face à sa maladie.

Pour cela, l'Hypnose est une aide précieuse et qui a fait ses preuves depuis fort longtemps. Après tout, la première anesthésie hypnotique de l'Histoire a été réalisée en 1829 par le chirurgien Jules Cloquet, membre de l'Académie Nationale de Médecine de Paris, pour une mammectomie, sans douleur, chez une femme ayant un cancer du sein.

Hypnose et traitement du cancer ont donc une longue histoire en commun.

Olivier Lockert - Institut Français d'Hypnose Ericksonienne (IFHE)

Sources : Livre Hypnose, Olivier Lockert, Editions IFHE - Livre Psychothérapie, Patricia D'Angeli Editions IFHE.

1 - LA SÉANCE D'HYPNOSE

La séance d'hypnose

Une séance d’hypnose type se décompose en trois grandes parties, à savoir :

  1. L'anamnèse : c'est le commencement de la collaboration. Votre thérapeute vous aidera à déterminer des objectifs qui tiennent compte de vos motivations et qui respectent votre intégrité physique et morale.
  2. La transe hypnotique : ou l'accompagnement vers un état modifié de conscience. Pendant cette phase de travail, votre hypnotiseur utilisera l'induction hypnotique qui vous correspond le mieux, faisant en sorte que le travail thérapeutique soit adapté, pour votre plus grand bien-être !
  3. Le réveil : un débriefing rapide du travail accompli. Il est probable que votre thérapeute vous propose un rendez-vous de contrôle, afin de s’assurer que tout va pour le mieux pour vous.

2 - DURÉE D'UNE SÉANCE D'HYPNOSE

La durée d'une séance d'hypnose

L’hypnose fait partie des thérapies brèves, de ce fait peu de séances suffisent pour venir à bout de vos objectifs.

  • La durée d'une séance d'hypnose est de 1 heure (60').
  • La fréquence des séances se fait à votre rythme et selon vos besoins.
  • Le nombre de séances nécessaires pour obtenir des résultats prouvants varie entre 1 à 3. Parfois, il est nécessaire d'envisager davantage de sessions, mais très rarement plus de 10 séances.

3 - EFFICACITÉ DE L'HYPNOSE

Prix d'une séance hypnose

Le Docteur Alfred A Barrios, de l’Université de Californie, à Los Angeles (UCLA), publia dans l’American Heath Magazine, V7, Meridien Peak Hipnosis, le comparatif suivant entre différentes approches thérapeutiques et l’hypnose:

  • Psychanalyse : 38% des patients, estiment "ressentir des changements" après 600 séances de travail.
  • Thérapies Comportementales Cognitives : 72% des patients consultés, estiment "ressentir des changements", après 22 séances de travail.
  • Hypnose : 93% des patients, estiment "obtenir des résultats", après 6 séances de travail.

TÉMOIGNAGE

TémoignerVous avez une expérience en relation avec l'hypnose et vous aimeriez la partager avec les internautes ? Utilisez notre formulaire pour proposer votre témoignage.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.