Olloweb photographie

CONSULTATION
SUR RENDEZ-VOUS

L AU V 08/20H- SAMEDI 08/12H
(+212) 5 22 22 16 16
NUMÉRO NON SURTAXÉ

Chute latérale Hypnose Classique

Chute latérale Hypnose Classique

Le test de chute latérale est un exercice utilisé en Hypnose Classique

Test de chute latérale

Le test de chute latérale est un exercice d'Hypnose Classique

Parmi les nombreux tests de chute, celui de chute latérale est un exercice de pré induction qu’il est convenable de mettre en place dans une suite technique ou suite de tests et non en début d’exercice.

En effet, étant un exercice moins facile à réussir par le sujet il doit accompagner d’autres test comme celui des doigts aimantés ou celui de la chute avant. Le sujet ayant déjà réussi d’autres séries de tests aura plus de facilités à réaliser la performance. Cette facilité sera récompensée par une entrée en transe plus rapide et par un sentiment de réussite.

Veuillez noter que comme pour les autres tests réalisés en Hypnose Classique il ne s’agit pas de connaître si la personne est capable d’entrer en transe, car en Hypnose Classique nous sommes tous considérés comme étant sensibles au phénomène hypnotique. Il s’agit simplement d’évaluer la vitesse à laquelle le sujet glisse dans un état modifié de conscience (EMC) ou transe hypnotique. Cette qualité de la part du sujet étant fort utile aux hypnotiseurs de spectacle ou de music hall car il s’agit de pouvoir répondre aux contraintes du numéro artistique en termes de timing.

Le test de chute latérale consiste à suggérer au sujet la possibilité d’être attiré, irrésistiblement attiré sur l’un des flancs (droit ou gauche ou les deux) jusqu’à réussir le déséquilibre puis la chute latérale.

Les scénarios sont nombreux pour réussir la chute latérale et dépendent du savoir faire et de l’imagination de l’opérateur, à continuation un recueil de certaines techniques.

Exemple de scénarios pour le test de chute latérale de l’Hypnose Classique.

  • Placer une main sur l’une des épaules du sujet et suggérer que au moment au l’opérateur retire sa main le sujet sera attiré sur le côté.
  • Se placer à une distance de quelques mètres du sujet et suggérer qu’il sera attiré sur le côté grâce à l’emprise de l’opérateur.
  • Demander au sujet d’imaginer qu’il est attiré sur le côté jusqu’au déséquilibre.

Pour un meilleur impact sur le sujet, l’opérateur peut se servir de nombreuses astuces et techniques hypnotiques (suggestions indirectes, métaphores, présuppositions) ayant comme seul objectif de rendre l’exercice simple et réalisable par le sujet.

Exemple de suggestions hypnotiques pour le test d’Hypnose Classique "chute arrière".

Vous êtes une personne très sensible à l’hypnose et même si vous ne savez pas encore en quoi tout ceci est important pour vous, vous savez maintenant que c’est une excellente nouvelle et vous pouvez remercier votre inconscient d’être aussi performant. Pendant que vous écoutez ma voix je veux que vous « restez les deux pieds joints », gardez le dos droit, soulevez le menton et fixez un point devant vous.

- Poser une main sur l’une des épaules du sujet et suggérer : Quand je lèverai la main de l’épaule le corps sera attiré… irrésistiblement attiré sur le côté. Soyez en sécurité, je serai là pour vous attraper et vous ne rentrerez pas en transe profonde avant que je vous le disse.

Je lève maintenant la main de l’épaule et le corps est irrésistiblement attiré sur le côté… de plus en plus attiré sur le côté… une force invisible attire le corps sur le côté… le corps penche de plus en plus… irrésistiblement attiré sur le côté… de plus en plus penché, attiré, une force magnétique invisible et puissante qui attire le corps… de plus en plus… impossible de résister… vous ne pouvez pas résister… vous ne voulez pas résister… essayez, vous ne pouvez pas… plus vous essayez et plus le corps est attiré sur le côté… comme ça… de plus en plus… comme ça… c’est bien !

SANTÉ ET HYPNOSE CASABLANCA

HYPNOSE CLASSIQUE

L’hypnose classique est la première forme de pratiquer l'hypnose, c'est l'hypnose utilisée par nos aïeux et par certaines personnalités du music-hall (hypnose du spectacle). 

Laissez-vous guider par l'aspect très dominant et autoritaire des suggestions hypnotiques, caractéristique des séances d’hypnose classique.

Hypnose Classique - La première forme d’hypnose avant les travaux de Milton Erickson

La première forme d’hypnose d’où sont issues l’hypnose que nous pratiquons au Maroc, date de l’époque de Ramsès II, selon ce qui a été déchiffré sur une stèle découverte en Égypte, ainsi que dans un manuscrit qui détaille une séance d’hypnose avec tous les protocoles connus. 

Cette pratique a évolué avec le temps, et ce n’est qu’en 1843 que le terme Hypnose fut utilisé pour la première fois. L’hypnose se présente sous différentes formes parmi lesquelles on cite l’hypnose classique qui est le premier type d’hypnose officiel à avoir fait son apparition.

Le terme « hypnose » est apparu en 1843. Il a été inventé par James Braid, un écossais né en 1795 dans le district de Fife. James Braid a suivi  ses études de médecine à Edimbourg. Au cours de sa pratique de la médecine à Manchester, James Braid commence à se passionner pour le magnétisme animal et sort son ouvrage intitulé Neurypnologie. C’est dans ce livre qu’il utilise pour la première fois le terme « hypnose ». Selon ce médecin, l’hypnose est ce que l’on appelle un « état de sommeil nerveux ».  L’hypnotiseur utilise alors un objet brillant pour plonger l’état d’hypnose du sujet.

James Braid a donc découvert la technique de fixation visuelle d’objet comme manière d’induire le sujet dans un état d’hypnose. Ensuite, il a utilisé ce dernier comme moyen thérapeutique  de suggestion à Londres et y recourt également comme analgésique lors de ses interventions chirurgicales.

Des travaux de recherches approfondies ont ensuite été apportés à l’hypnose de James Braid par Jean-Martin Charcot. Ce médecin et professeur apporte, quant à lui, sa propre vision de l’hypnose, en l’expliquant comme étant « un fait somatique pathologique propre à l’hystérie ».

Milton Erickson, né en 1901, a sa vision de l’hypnose, et l’on peut distinguer le renouveau apporté par ce psychiatre et psychologue. Milton Erickson apporte un vent nouveau dans l’univers de l’hypnose en soulignant le fait que chaque individu renferme en lui les ressources nécessaires pour pouvoir sortir d’une impasse et apporter des réponses à ses questionnements. Le patient est donc capable de guérir de lui-même en déployant ses propres ressources. M. Erickson a pu développer ses connaissances sur l’hypnose grâce à la maladie de la poliomyélite qui l’atteint à l’âge de 17 ans. Et c’est en attendant de mourir sur son lit qu’il réussit à développer certaines facultés, comme le fait de mieux comprendre le langage non verbal et le langage corporel. Il a pu mobiliser ses ressources intérieures pour améliorer son état de santé. Malgré les séquelles de la maladie, Milton ne se décourage pas et se met à s’entraîner pour marcher à nouveau, et également afin de retrouver une grande partie de ses facultés physiques. Au bout de 11 mois de rééducation, il réussit à marcher en s’aidant d’une béquille. Il s’inscrit alors à l’Université de Wisconsin et choisit d’étudier en même temps la médecine et la psychologie.

L’hypnose Classique 

D’après les faits et en se basant sur les théories, on affirme que la nouvelle forme d’hypnose apportée par Milton Erickson est totalement à l’opposé de l’hypnose Classique et cela en se référant à deux éléments importants. Le premier élément concerne les moyens utilisés pour plonger un sujet dans l’état hypnotique et l’autre élément  se trouve dans  la façon d’utiliser cet état.

La différence se trouve d’abord dans l’induction qui, pour l’hypnose Classique, est totalement autoritaire. En effet, le praticien ou hypnotiseur plonge son patient dans l’état d’hypnose en lui donnant des ordres comme : « maintenant rentre dans un état d’hypnose ou rentre dans un sommeil particulier, etc. », ce qui n’est pas forcément le cas dans l’hypnose Ericksonienne, un des procédés utilisés en hypnose maroc. L’hypnotiseur peut donner des ordres et peut également procéder à d’autres types d’inductions en rapport avec l’état général du patient, son humeur, ses caractéristiques psychologiques, entre autres.

Concernant l’utilisation de l’hypnose, l’hypnotiseur classique propose à son patient des suggestions directes. C'est-à-dire que l’hypnotiste va faire passer une idée de façon directe. Autrement dit, il s’agit d’une demande et le sujet comprend parfaitement  les tenants et aboutissants de cette demande. Cela est à l’opposé de la suggestion indirecte qui consiste à suggérer quelque chose à quelqu’un sans qu’il ait forcément compris que c’est une demande. Face à cela, le sujet a l’impression d’avoir pris une décision par rapport à la suggestion qui lui a été donnée sans se douter qu’il s’agissait d’une demande et qu’il a été poussé dans cette direction.

L’hypnose Classique recourt alors à des suggestions directes pour aller au cœur des symptômes et conduire le sujet à changer de comportement. Elle avantage le sujet sur l’obtention d’un résultat qui le soulage immédiatement.

L’inconvénient de la suggestion directe réside dans la possibilité de créer une résistance à l’autre dans la mesure où la suggestion n’est pas adaptée à la situation et au contexte dans lequel le patient se trouve. Toutefois avec des professionnels de l'hypnose à Casablanca, les patients ne risquent pas de rencontrer ce genre de contraintes.

Quelques nouvelles définitions de l’hypnose

Après l’époque de l’hypnose Classique et de l’hypnose Ericksonienne, d’autres définitions font leur apparition suivant  les recherches effectuées par les chercheurs dans ce domaine.

Ainsi, Daniel Araoz propose en 1982 l’hypnose comme étant un état dans lequel les facettes mentales critiques sont en sourdine et laissent le sujet utiliser son imagination. Le degré de profondeur de l’hypnose chez un individu dépend ensuite du niveau d’implication de ses pensées primaires.

En 1988, André Weitzenhoffer apporte quelques éclaircissements sur l’hypnose, les états de transe et les États Modifiés de Conscience. Ainsi, il précise qu’une personne en transe subit une modification au niveau de ses états de conscience tant la transe est une sous-catégorie d’Etat Modifié de Conscience (EMC). À lui également de noter que l’état d’hypnose appartient au sous-groupe des états de transe, une précision qui amène à la conclusion qu’un individu avec des états modifiés de conscience peut ne pas être en transe. Et que si celui-ci est en transe, il n’est pas forcément être en état d’hypnose. L’on peut alors tirer de cette théorie d’André Weitzenhoffer la corrélation entre l’hypnose, les états de transe et les EMC. Cette théorie implique également l’existence de différentes manières de vivre un EMC et les différentes techniques pour l’atteindre.

Pour Olivier Lockert, les techniques utilisées pour plonger une personne dans un état d’hypnose doivent être choisies en fonction des objectifs à atteindre. Cette façon de voir est toujours d’actualité au cours d’une séance d’hypnose maroc.

Les indications de l’Hypnose Classique

L’hypnose Classique peut s’appliquer à différents aspects de l’être humain et peut ainsi toucher différents domaines de la vie d’une personne. Ainsi, l’hypnose peut être utilisée pour trouver des réponses à des problèmes psychologiques, aux troubles de l’humeur, aux douleurs physiques, à différentes maladies, au développement des facultés intellectuelles, à la découverte de sa personnalité et à la résolution de différents troubles  et traumatismes. L’hypnose peut être utilisée comme une solution thérapeutique dans la mesure où les états modifiés de conscience se particularisent par un état de réceptivité aux suggestions proposées par l’hypnothérapeute. Quelques éléments permettent de définir la durée de la thérapie si l’on ne cite que la motivation du patient et ses capacités de réactivité  et de réception à l’hypnose. L’étendue du problème à résoudre et les objectifs fixés par le sujet jouent également sur la durée de la prise en charge. En moyenne, la durée de la thérapie est estimée entre trois à une dizaine de séances.

La suggestion thérapeutique est la principale technique utilisée par les thérapeutes pour obtenir rapidement des améliorations et atteindre l’objectif de départ. Néanmoins, certains pratiquants y associent d’autres techniques et méthodes comme la thérapie brève. L’hypnoanalyse est également une autre méthode pratiquée. Cette technique se base sur le fait qu’un individu dans un état hypnotique laisse son inconscient s’exprimer pour suspendre, durant la séance, les filtres du conscient. Les communications produites à cet instant sont donc utilisées pour résorber la situation.

Il y a également ce que les spécialistes appellent la visualisation créatrice.

Différentes utilisations de l’hypnose 

L’hypnose  traditionnelle est aujourd’hui source de nombreuses branches d’hypnoses. Ces différentes formes sont utilisées dans différentes branches  dont :

- L’hypnose Classique de Music-Hall

L’hypnose Classique de Music-Hall est l’hypnose dans le monde du spectacle, la première forme à avoir conservé une grande partie de l’hypnose traditionnelle.

On définit l’hypnose de spectacle comme une branche de l’hypnose Classique utilisée pour le show, pour distraire l’audience, et elle peut également revêtir une éducation publique. Dans cette quête, les hypnotiseurs de Music-Hall se doivent de créer des prestations spectaculaires. C’est d’ailleurs à cet effet que l’artiste prend soin de sélectionner les meilleurs sujets présentant les bons profils et une certaine prédisposition à l’hypnose pour la réussite du show. Durant sa prestation, l’artiste a pour but d’atteindre l’hypnose et d’exploiter au maximum les phénomènes qui y sont associés.

L’hypnose de spectacle utilise ses propres techniques d’induction hypnotique comme le fait de choisir les individus sensibles à l’hypnose et qui sont aptes à produire cet effet spectaculaire. Dans la majorité des cas, la foule contribue à la réussite du spectacle dans la mesure où l’hypnotiseur de spectacle l’utilise pour accentuer les phénomènes hypnotiques. Déjà, le fait d’avoir répondu à l’appel de l’artiste et de venir assister au spectacle est un facteur déterminant qui fait que le spectateur est prédisposé à coopérer. D’autre part, le fait que le sujet se porte volontaire pour monter sur scène augmente encore plus sa prédisposition à accepter l’hypnotisation. Ensuite, la situation dans laquelle le spectateur se trouve, le stress, l’angoisse, la peur, la température qui monte, la scène et le public, les amis et la famille qui ont tous les yeux rivés sur lui, influencent son état en général. La désorientation et le fait de se faire impressionner par l’environnement qui l’entoure font en sorte que l’hypnotiseur de spectacle peut facilement le dominer en un claquement de doigts. Dave Elman appelle ce phénomène l’interruption de pattern. Dave Elman est un personnage de spectacle qui se passionnait pour l’hypnose et la scène. Pour lui, l’hypnose se définit comme « un contournement du facteur critique pour mettre en lien le conscient et le subconscient ». Ainsi, cet artiste se base surtout sur le facteur critique (un facteur qu’il juge en état d’hyper réceptivité jusqu’à l’âge de 6 ans). Selon ses théories, le subconscient est protégé par une barrière qui empêche alors toutes sortes d’influences externes. L’objectif de son hypnose est alors de contourner cette barrière.

- L’hypnose Classique dans les applications médicales

Différents domaines médicaux peuvent faire intervenir l’hypnose, et plusieurs catégories de maladies peuvent être traitées avec cette pratique.

La dépression  et les états dépressifs sont un exemple de troubles psychologiques qui peuvent très bien être soulagés grâce à l’hypnothérapie. Tout d’abord, la dépression est un trouble affectant l’humeur d’un individu. Sans les prises en charge nécessaires et adéquates, la dépression peut parfaitement handicaper le quotidien du sujet qui présente également des risques de s’enfoncer davantage. En effet, une personne atteinte de dépression perd toute forme de confiance en soi, se sent rejetée, trouve son quotidien morose et peut souhaiter mettre fin à ses jours. L’hypnose apparaît donc comme une solution efficace qui peut très bien être combinée à un traitement médicamenteux. Dans l’hypnothérapie de la dépression, le médecin doit prendre en compte plusieurs facteurs pour pouvoir traiter efficacement son patient. Le niveau de suggestibilité du sujet, le fait qu’il n’ose sortir de sa bulle par peur de se blesser ou de se faire agresser tout en identifiant son niveau de capacité à trouver son équilibre et à s’en sortir. Après avoir analysé tous ces schémas, le thérapeute propose les suggestions qui s’imposent. L’on peut entre autres parler de suggestions portant sur l’affirmation de soi, cela est nécessaire pour se retrouver et se valoriser en tant que personne. Ce type de suggestions aide également à faire ressortir les ressources personnelles du patient pour l’emmener vers la guérison. La suggestion de la relaxation est également envisageable afin de libérer la personne des tensions et du stress qui l’empêchent d’aller mieux. Le thérapeute peut également suggérer un dé-somatisation pour guérir les maux relatifs à la dépression (céphalée ou autre). D’autre part, il peut fouiller dans le passé traumatique de son patient et reporter ces faits sur les évènements récents qu’il a vécus.

Dans cette forme de maladie, l’hypnothérapie pour le traitement de la dépression est de courte durée, et s’étale à raison de 3 à 4 séances tout au plus. Mais davantage de séances peuvent être nécessaires dans des cas plus graves.

Hormis la dépression, l’hypnothérapie peut s’appliquer dans la guérison de l’agoraphobie. Dans cette optique, le traitement peut être également court ou plus long selon le degré d’intensité du trouble. En des termes plus simples, l’agoraphobie, qui est un signe de névrose phobique, est une forme de trouble anxieux. Il s’agit d’une peur des lieux publics et des espaces ouverts vastes ou étroits.

Le sujet perd tout contrôle lorsqu’il se trouve dans un endroit duquel il lui est impossible de s’échapper quand il sent une crise de panique monter. Ainsi, le patient peut craindre de prendre l’ascenseur, de se rendre dans une pièce étroite, ou encore de se trouver dans un espace où se concentrent de nombreuses personnes (centres commerciaux, métro, salle de réunion, gares et autres lieux de rassemblements).

Le traitement classique souvent proposé pour l’agoraphobie est celui des thérapies cognitives et comportementales. Ce traitement peut être efficace ou non, selon les individus et le niveau du trouble. C’est ainsi que de nombreux patients se tournent vers l’hypnothérapie. Au cours des séances d’hypnose, le thérapeute plonge son patient dans un état hypnotique pour pouvoir libérer son inconscient et trouver la source et la cause de son trouble anxieux.

- L’hypnose Classique  et les praticiens modernes

Depuis l’apparition du terme « hypnose » sous James Braid, l’hypnose a connu de nombreuses évolutions, surtout au cours des temps modernes. Jean Martin Charcot fait par exemple partie des personnages à avoir révolutionné l’hypnose classique. L’utilisation de la pendule et la suggestion directe sont des innovations qu’il a apportées. D’autre part, L’hypnose médicale a été introduite en France par ce médecin et chirurgien en neurologie. Son point de vue sur l’hypnose diffère de la théorie classique dans le sens où Charcot avance le fait que les personnes en état d’hystérie sont les seules à être réceptives à l’hypnose. D'ailleurs, Charcot a ouvert son école de formation, l’Ecole de la Salpêtrière. Cette théorie de Charcot fut rapidement controversée par d’autres médecins, pour ne citer que Bernheim et Liébeault. Ces deux médecins ont fondé l’Ecole Hypnotique de Nancy, qui remet en question les théories de Charcot. En effet, ils ont pu prouver le fait que tout le monde peut être réceptif à l’hypnose et que celle-ci n’est pas seulement réservée aux sujets hystériques. De plus, cette nouvelle école a apporté d’autres techniques de suggestions verbales en opposition aux inductions hypnotiques de l’ancienne école.

Différents tests de l’Hypnose Classique

La préparation est une étape très importante dans le processus d’hypnotisation d’un sujet. Car contrairement à ce que nous pensons, il ne suffit pas toujours d’un claquement de doigts pour que l’individu entre dans un état hypnotique. C’est ainsi que les hypnotiseurs procèdent à différents tests afin de préparer la personne.

Parmi les tests de l’Hypnose Classique, il y a ce que l’on appelle les doigts aimantés, un test très fréquent de pré-induction surtout utilisé dans les spectacles. Le principe de ce test est de demander à l’individu de serrer les mains tout en croisant chaque doigt. Ensuite, il doit lever les index en observant un écartement de 3 centimètres environ. Après, l’hypnotiseur avance ses suggestions, disant que les deux index vont se rapprocher petit à petit jusqu’à être soudés l’un sur l’autre. Enfin, l’hypnotiseur demande au sujet de séparer ses doigts, une chose impossible pour lui.

Par ailleurs, les chutes arrière et avant sont des exemples de tests utilisés en Hypnose Classique. Le travail d’induction de l’hypnotiseur est facilité par le test de chute arrière à condition bien sûr que l’induction soit bien exécutée. Comment procéder au test de chute arrière ? Il existe différentes manières de réaliser ce test, comme par exemple le fait de poser les deux mains sur les épaules du sujet et de le pousser en avant. D’autres hypnotiseurs peuvent ne pas toucher le sujet, mais se contentent de lui demander de fixer leur main et d’imaginer qu’elle soutient son dos. L’individu sera ensuite conduit à chuter en arrière.

D’autres tests comme l’oubli d’informations comme le prénom, un chiffre ou une lettre sont également utilisés par les hypnotiseurs. Il n’y a pas de règle ni d’obligation, chaque thérapeute en hypnose classique ou hypnotiseur de spectacle a ses techniques pour tester la réceptivité du sujet.

Quelques Hypnotiseurs Classiques connus

Le monde connaît et a connu, plusieurs hypnotiseurs qui maitrisent parfaitement l’Hypnose Classique. C’est notamment le cas de Yannick Mariolle, l’un des rares hypnotiseurs à pratiquer l’Hypnose Classique. Yannick Mariole, né en avril 1965, a son cabinet à Orléans.

On peut également mentionner Franck Syx, qui est un hypnotiseur de renom. Ce personnage fait dans les spectacles d’hypnose. Actuellement, Franck Syx en est à plus de 40 ans d’expérience dans le spectacle d’hypnose.

Ce personnage, qui fascine de nombreux publics a appris l’hypnose par lui-même, et à lui de confirmer que l’hypnose peut très bien s’apprendre et que tout le monde peut s’y mettre. Néanmoins, chaque individu  avance à son rythme. Il y a ceux qui ont plus de facilité à apprendre que d’autres.

Dans le domaine de l’hypnotisme théâtral, tout le monde reconnaît les exploits d’Alfred-Edouard D’Hont connu sous le pseudonyme de Donato. Il s’agit d’un magnétiseur originaire de Belgique, né en 1845. Ce personnage hors du commun a appris l’hypnotisme à l’école de Charcot, et a donné ses différents points de vue sur la question, des points de vue qui sont totalement différents. Contrairement à Charcot, Donato affirme le fait que n’importe quel individu peut se faire hypnotiser. C’est d’ailleurs à cet effet que ses spectacles affichaient toujours complet lorsqu’il se produisait. Donato a fait le tour d’une grande partie de l’Europe et son succès était grandiose à Paris en 1876.

Où trouver un praticien en hypnose classique au Maroc?

Sebastian Lopez est le créateur de Santé et Hypnose. Avec sa partenaire Isabelle Rozière ils animent ses propres cabinets d'hypnose classique à Casablanca. Si vous souhaitez prendre rendez-vous avec eux pour une séance d'hypnose classique, vous pouvez contacter le secretariat de l'Institut International d'Hypnose (Santé et Hypnose) au numéro suivant : (+212) 05 22 22 16 16.

Où se former à l'hypnose classique au Maroc ?

Nombreux sont les centres de formation à l'hypnose qui proposent de se former à l'hypnose traditionnelle, d'orientation ericksonienne. Pourtant, seulement quelques unes forment à la pratique de l'hypnose classique, c'est le cas pour l'Institut International d'Hypnose. Si vous souhaitez en savoir davantage sur les formations en hypnose classique proposées par nos soins, vous pouvez visiter le site internet www.iih-formation-hypnose.com ou alors suivez le lien hypnose classique formation

 

SANTÉ ET HYPNOSE CASABLANCA

Réussir le test des doigts aimantés

L’hypnose Classique utilise nombreux tests d’hypnotisabilité dans le but de faire plonger le sujet dans un état d’hypnose. En se succédant ils ont la particularité de valider la réalité de l’hypnose et d’approfondir l’état. 

Dans cet article remis à jour par Sebastián López, découvrez comment agit l’hypnose Classique, apprenez comment réussir le test d’hypnose des doigts aimantés et quoi faire quand votre sujet sera en transe profonde. Cadeau : Sebastian vous offre plusieurs bonus à la fin de l’article.

Laissez-moi partager avec vous un truc d’hypnotiseur

Vous aimeriez apprendre à faire de l’hypnose pour amuser les copains ou pour aider quelqu’un de votre entourage à aller bien ? Alors vous yeux sont au bon endroit, car si vous lisez cet article en entier, vous découvrirez nombreuses informations au sujet de l’hypnose ; vous apprendrez à développer votre aura magnétique et vous saurez comment réussir le test des doigts aimantés juste en suivant les consignes que je vous donnerai. 

L'avantage, c’est que tout en apprenant à réaliser cet exercice, vous augmenterez votre influence hypnotique et votre assertivité. Mais avant d’aller plus loin, découvrons ce qu’est l’hypnose.

L’hypnose, qu’est-ce ?

Lorsque nous parlons d’hypnose, nous faisons référence à deux principes souvent indissociables. D’une part nous faisons référence à un état modifié de conscience. D’autre part on se réfère aussi aux techniques qui permettent de basculer dans un état de conscience modifié. 

Retenez, HYPNOSE c’est un seul mot qui désigne à la fois l’état et la technique.

A quoi bon faire de l’hypnose ?

J’aurais tendance à reformuler ainsi : Mais pourquoi ne pas faire de l’hypnose ? Personnellement, je fais de l’hypnose pour tout, à tel point que je me demande : À quel moment je ne fais pas de l’hypnose ? 

Être en bonne santé, arrêter de fumer, apprendre plus vite et mieux, developper la mémoire et la concentration, être performant (dans le sport, dans la vie), déveloper l’estime de soi, aider ses semblables, mieux communiquer… Voilà quelques exemples de ce que l’hypnose permet.

Un thérapeute connu expliquait : 

« Toute conversation réussie est à base d’hypnose ». 

Et Richard Bandler, le père de la Programmation Neuro Linguistique ajoutait : 

« Il n’existe rien dans le monde qui ne se règle pas avec une bonne hypnose »

Vous l’avez compris, l’hypnose est partout : dans une communication réussie, à l’intérieur d’une publicité pour vous inciter à l’achat, dans la alchimie qui fait qu’une personne tombe sous le charme d’une autre… Partout !

Alors, comment fonctionne l’hypnose ?

Si vous avez déjà fait l’expérience d’être plongé dans un romain au point d’imaginer les voix des personnages et l’environnement comme si vous y-êtes ; si vous vous-êtes déjà surpris à rêvasser de vos prochaines vacances au soleil au point de faire abstraction de votre entourage ; s’il vous est déjà arrivé de vous faire des films ; si vous vous-êtes déjà surpris à vous parler dans votre tête ; il est fort probable que vous ayez fait de l’hypnose, sans vous en apercevoir. 

L’hypnose est à différentier du sommeil dans le sens que pendant l’état d’hypnose il est possible d’apprendre et de developper des nouvelles capacités, alors que pendant le sommeil vous dormez !

Qu’est-ce que l’Hypnose Classique ?

L’hypnose et les états modifiés de conscience, ont accompagné l’homme depuis la nuit des temps, en évoluant en même temps que l’homme. En Europe, elle a connu sa période de gloire au XVIII et XIX siècles. Des hypnotiseurs étaient réputés avoir une telle force de volonté, que même les gardes républicains tombaient à leurs pieds. C’était le cas pour Donato, considéré à ce jour comme une des personnalités les plus influentes du monde de l’hypnose à cette période. 

L’hypnose Classique se veut avant tout autoritaire, elle est directive et se sert de test pour plonger le sujet en état d’hypnose. Les tests en se succédant valident la réalité de l’hypnose (quelque chose de non ordinaire est en train d’arriver) et approfondissent l’état d’hypnose.

Le test des doigts aimantés, qu’est-ce ?

Le test des doigts aimantés est un classique de l’hypnose Classique (tenez pas compte du vilain jeu de mots). En bref, l’opérateur fait croiser les mains du sujet et lui demande de garder les index pointés vers le ciel. Il suggère que les doigts vont se rapprocher jusqu’à se toucher et rester collés, avec l’impossibilité de les décoller.

C’est par la qualité de ses suggestions, par une volonté à toutes épreuves et par l’utilisation d’un fluide invisible que les doigts deviendront attirés, puis collés.

Mais, comment est-il possible que les doigts deviennent magnétiques ?

Retenez ce qui suit : L’hypnose n’est pas un pouvoir surnaturel, l’hypnotiseur ne fait appel à aucun magnétisme, les Unicornes n’existent pas ! Tout se résume à deux mots : « LA TECHNIQUE ».

Commençons par les suggestions : Elles se répètent inlassablement afin de saturer le conscient, les suggestions sont données dans un ordre précis, elles font appel à l’imagination (ex: les doigts s’attirent, attirés par une force magnétique), possèdent un tempo et une structure spéciale (que je vous ferai découvrir un peu plus loin dans le texte).

L’opérateur montre au sujet ce qui va se passer : Il mime le mouvement au moment de l’explication, ceci afin de montrer à l’inconscient du sujet ce qu’on attends de lui.

La position de l’opérateur :  Par sa manière de parler, son assurance, sa conviction, le choix des mots utilisés ; l’opérateur montre au sujet qu’il n’existe aucun doute sur le fait qu’il réagira positivement à ses suggestions. Tout ce que l’opérateur avance, se produira, aucune place au doute !

Le secret des hypnotiseurs, enfin dévoilé !

Voici le moment tant attendu, un « secret » que je partage avec vous : Comment construire vos suggestions pour qu’elles soient imparables et réussir tous vos exercices d’hypnose ! 

  • Les suggestions sont formulées de façon précise et intelligible.
  • La voix doit être nette, forte, bien articulée, elle doit exprimer l’assurance et l’assertivité. 
  • Les suggestions sont à l’impératif, aucun doute sur le fait qu’elles se réaliseront.
  • L’effet doit être annoncé d’avance.
  • Les suggestions amènent l’effet progressivement, doux en commençant, de plus en plus rude à mesure que le temps avance.
  • Les suggestions se font toujours en mode affirmatif, c’est à dire : Il est là ! Il arrivé ! Il grandit !

Bonus 1 : Un extrait d’intervention

Après vous avoir dévoilé le secret des hypnotiseurs, encore un bonus : L’extrait d’une séance d’hypnose pour la mise en place du test des doigts aimantés. Notez qu’à côté des suggestions j’ai pris la liberté d’ajouter des notes (entre les parenthèses). Elles sont là, pour vous expliquer le choix de mots et pour vous renseigner davantage sur la technique. Bonne assimilation !

Partie 1 : Rassurer, mettre en sécurité, préparer le terrain pour le travail

Opérateur : Bonjour, vous avez déjà fait de l’hypnose avant aujourd’hui ? (Je viens d’annoncer que la personne fera de l’hypnose aujourd’hui)

Sujet :  Peu importe sa réponse il est déjà cuit !

O : Bien, laissez-moi vous guider efficacement pour réussir une expérience d’hypnose aujourd’hui. Existe quelque chose que vous aimeriez améliorer aujourd’hui ? L’efficacité personnel, votre degré de bien-être, la confiance en soi ? (Guider-efficacement-réussir-expérience-hypnose-aujourd’hui) voici une suite de mots magiques. La séance d’hypnose devient utile et le choix des possibilités n’est pas anodin).

S : J’aimerais developper mon niveau d’efficacité personnel

O : Génial ! (En réalité tous les choix proposés sont géniaux !)

Partie 2 : J’annonce ce qui va se passer et je prépare mon sujet psychologiquement pour réussir le test !

O : Alors écoutez-moi bien et restez bien attentif à ma voix. J’ai toute votre attention n’est-ce pas ? (En même temps que je prononce les mots « J’ai toute votre attention » je lui touche l’épaule et le bras).

S : Oui, je suis attentif !

O : Bravo, c’est exactement ce qu’il faut faire ! (Je viens de rassurer mon sujet) 

Alors, écoutez-moi bien : Dans quelques instants je vous demanderai de garder les mains serrées l’une contre l’autre, les doigts croisés, comme ceci… (En même temps que je donne les suggestions, je mime l’exercice et lui montre mes mains). 

Je vous demanderai de regarder par la suite l’espace entre les deux doigts. Vous remarquerez que les doigts se mettent à bouger et se rapprochent, attirés l’un contre l’autre… irrésistiblement attirés jusqu’à se coller. Tellement collés qu’il vous sera impossible de les décoller !

Collés par de colle magique, serrés comme deux étaux, sellés par une force magnétique invisible! (Je viens de faire appel à son imaginaire). 

Vous avez compris ? (Cette question est tendancieuse, je semble dire : Êtes-vous « toujours » conscient ?)

S : Oui !

O : Vous êtes prêt ? (Plus aucun doute sur le déroulement de l’exercice).

S : Oui ! 

O : Alors, on y va ? (Où ça ? Aller vers l’hypnose ?)

Partie 3 : Mise en place de l’exercice les doigts aimantés

O : Bien, maintenant rapprochez les mains, croisez les doigts, serrez-les bien. Vérifiez que les doigts sont rivés l’un sur l’autre de chaque côté des mains. Parfait ! (Le mot “vérifiez” permet de capter l’attention du sujet, le mot “parfait” vient valider le fait que mon sujet réagit aux suggestions, c’est comme lui dire : Continue comme ça, tu y-est presque !).

Maintenant, fixez l’espace entre les deux doigts… Les doigts s’approchent de plus en plus, à mesure que l’espace se réduit entre les doigts ils s’attirent, il s’attirent de plus en plus et de mieux en mieux… Je vais compter jusqu’à trois et à trois ils seront complètement collés, scellés, impossible de les décoller. Vous pourrez essayer, plus vous essayez et plus ils se collent ! (C’est une suite de faits vérifiables : les doigts s’attirent, à mesure qu’ils sont attirés l’espace entre les doigts devient moins important… Parce que je lie les événements les uns aux autres ça donne l’impression d’une suite de suggestions, alors qu’il n’est rien ! J’ajoute de plus en plus et de mieux en mieux puis je donne la suggestion qu’il sera impossible de décoller les doigts. C’est imparable !).

Un, de plus en plus attirés !

Deux, plus ils se rapprochent et plus ils se collent !

Trois, complètement collés… Impossible de les décoller : Essayez ! Vous ne pouvez point les décoller ! (Je challenge le sujet, en effet il lui est impossible de les décoller).

Maintenant, entrez en transe… Sommeil… Hypnose… Profond… Dormez ! (Bien souvent le mot dormir fait basculer le sujet en état d’hypnose profonde).

Bonus 2 : Une astuce d’hypnotiseur

C’est au cours de la Partie 1 (Partie 1 : Rassurer, mettre en sécurité, préparer le terrain pour le travail) que je vais augmenter les chances de réussir l’exercice. Comment ? C’est simple : Je m’approche suffisamment du sujet afin de rentrer dans son espace personnel et pose ma main sur son épaule, puis au moment de lui dire « Écoutez-moi bien et restez attentif à ma voix » je profite pour lui faire bouger, très sensiblement et dans plusieurs directions. Cette manipulation sert à confusionner mon sujet, c’est à dire : À se poser la question suivante : « Mais, qu’est-ce qui se passe ? ». En manque d’informations provenant de ma part, le sujet aura comme attitude de lancer une requête interne afin de vérifier si réellement se passe quelque chose, augmentant ainsi les chances de développer un fonctionnement purement inconscient.

Bonus 3 : Votre sujet est en transe profonde : Et maintenant ?

Votre sujet est en transe profonde, c’est une certitude. Alors quoi faire avec une personne en transe ? Plusieurs alternatives s’ouvrent à vous :

Racontez-lui une belle histoire où il est l’héros. 

Exemple : C’est l’histoire d’un ami d’enfance qu’après avoir fait une séance d’hypnose (un peu comme toi) a vu sa vie s’améliorer nettement. Alors, ça te dirait de devenir ton propre héros ? Laissez toi à imaginer les belles choses que tu peux aussi prendre plaisir à améliorer dans ton quotidien !

Donnez quelques suggestions de bien-être et de confort. 

Exemple : Tout se passe pour le mieux ! Tu vas bien le sentiment de bien-être se développe à chaque instant. Cette expérience facilite le bien-être et le confort, et ceci a un impact positif sur d’autres domaines de ta vie !

Laissez votre sujet profiter de ce moment exceptionnel en silence.

Exemple : Dans quelques instants je vais t’accompagner silencieusement pendant 10 minutes. Et pendant ce temps, tu peux profiter pour faire des belles choses dans ta tête ou juste pour rêvasser… Juste prendre plaisir à prendre le temps d’en-profiter !

Cet article vous a appris quelque chose au sujet de l’hypnose ?

Si vous avez l’impression d’avoir appris quelque chose de nouveau au sujet de l’hypnose, je vous invite à partager cet article et faire en sorte que nombreuses autres personnes puissent en-profiter.

Si cet article ne vous a pas plu, vous pouvez également partager cet article. Votre avis et vos suggestions permettant de nous améliorer sont précieux.

Vous aimeriez rencontrer un hypnothérapeute à Casablanca ?

Santé et Hypnose est un site internet créé pour vous informer au sujet de l’hypnose et de ses applications. Il met en valeur le travail de plusieurs thérapeutes reconnus, dont Sebastian Lopez, enseignant en hypnose et directeur de l’Institut International d’Hypnose, rédacteur de cet article ; et d’Isabelle Rozière, psychologue clinicienne, formatrice et intime collaboratrice de notre institut. Ils animent leur propre cabinet d’hypnose à Casablanca.

Suivez le lien si vous souhaitez connaître davantage sur les séances d’hypnose à Casablanca

Devenir Praticien Professionnel en Hypnose, ça vous tente ?

L’Hypnose fascine, elle attire tant par son efficacité que par sa simplicité. Si vous êtes à la recherche d’une formation de qualité à Casablanca, sachez que notre institut propose la seule formation longue durée en hypnose du Maroc. Elle est ouverte à tous, tant aux professionnels de la relation d’aide comme aux néophytes. 

Les promotions se succèdent à chaque début d’année (de Janvier à Décembre) et à chaque rentrée scolaire (de Septembre à Août). 

Suivez le lien si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur nos formations en hypnose à Casablanca

Venez nous rencontrer

Nous serions heureux de vous rencontrer au sein de notre institut d’hypnose à Casablanca, pour faire votre connaissance et pour répondre aux questions que vous pouvez nous poser au sujet de l’hypnose, de ses applications, des séances d’hypnose et des formations en hypnose que proposons. Prenez le temps de nous rencontrer. Nous sommes certains de quelque chose : Ce sera le début d’une belle aventure ensemble !

SANTÉ ET HYPNOSE CASABLANCA

Réussir le test de Kohnstamn

Produisez la lévitation d’un bras en 30 secondes chrono ! 

Et peu importe que ce soit le bras droit ou le bras gauche que vous ayez choisi, la technique est si redoutable que le bras montera presque automatiquement, aussi vite qu’une fusée ! Sebastian Lopez vous explique comment réussir le test.

Envie de légèreté dans la vie ?

Vous cherchez a apprendre un truc d’hypnose simple pour amuser vos invités lors des soirées entre amis ? Vous aimeriez faire évoluer vos séances d’hypnose en vous aidant d’un phénomène hypnotique et apprendre à l’utiliser comme un levier pour atteindre le changement ?

Alors, cet article est pour vous, si vous allez jusqu’au bout de l’article vous apprendrez nombreuses choses au sujet de l’hypnose, vous saurez produire des lévitations des bras, faire des inductions rapides, et à utiliser les mouvements du bras pour produire des changement inconscients magiques au cours de vos séances d’hypnose.

Qu’est-ce que l’hypnose ?

D’après Sebastian Lopez :

"L’hypnose est ce moment magique pendant lequel on joue le jeu de la réciprocité : Le sujet se laisser guider et fait confiance, l’opérateur montre le chemin et agit avec bienveillance ! "

Pour Dave Elman : 

"Toute forme d’hypnose est avant tout de l’auto-hypnose. D’après lui, le sujet doit simplement suivre les consignes de l’opérateur : Faire comme si (jouer le jeu)."

Le mot hypnose, du grec Hypnos fait référence à la mythologie au sujet d’un Dieu, qui agirait pendant le sommeil pour réparer les blessures du corps et celles de l’esprit. Cette histoire, tirée des récits au sujet de nombreux soldats que pendant la guerre étaient blessés au bord de la mort, raconte les miracles de la guérison après de jours ou semaines à dormir, donnant au Dieu Hipnos le mérite des dits miracles. Mais si le mot hypnose cherche à faire le lien entre état modifié de conscience et sommeil, dans la réalité il n’est rien ! Premièrement, parce-que pendant le sommeil nous n’apprenons pas, alors qu’en hypnose oui. Deuxièmement, parce-que la personne ne dort pas, dans le sens littéral du mot. Bien au contraire, pendant la transe hypnotique le sujet est conscient de ce qui se passe et très actif psychologiquement !

Comment fonctionne l’hypnose ?

Le principe est simple, il est question de trouver un état similaire ou davantage profond, en comparaison avec des moments de grande introspection, similaire à ceux expérimentés lorsque nous lissons un livre au point d’être complètement absorbés ou lorsque nous rêvassons devant une feuille blanche. Les techniques sont nombreuses, car nous avons tous une façon instinctive et très personnelle pour accéder à ses états. Ainsi, faire de l’hypnose c’est suivre les consignes d’un professionnel qui connait la meilleure manière pour vous d’entrer en transe. 

A quoi bon faire de l’hypnose ?

Vous pouvez faire de l’hypnose pour apprendre à mieux communiquer, améliorer votre niveau de bien-être, faire face aux difficultés de la vie, se libérer de peurs et de l’anxiété, résoudre des conflits existentiels, apprendre à développer des analgésies et des anesthésies, être plus confiant, améliorer l’estime de soi, renforcer l’image de soi, dire adieu aux peurs chez le dentiste, apprendre plus vite, mieux mémoriser. 

"Nous faisons de l’hypnose constamment, pour tout, l’hypnose est partout : Au cinema pour créer de l’émotion, dans une publicité pour vous pousser à l’achat, dans la magie d’une relation amoureuse… Partout !"

Ainsi, apprendre à faire de l’hypnose permet l’accès à nos facultés profondes de créativité, simplifie l’acquisition de nouvelles capacités et permet de mieux utiliser les ressources profondes de l’esprit.

Le test de Kohnstamm, qu’est-ce ?

C’est un test utilisé en hypnose Classique. Il s’agit de placer une personne en appui contre un mur et de lui demander d’appuyer fort son bras. En demandant au sujet de s’éloigner du mur, il est facile de constater que son bras tend à s’élever, comme s’il était attaché à des ballons d’hélium. Simple et efficace comme tout !

La méthode de Kohnstamm 

Dans son livre Hypnose Leon Chertok écrit :

«  La technique de l’hypnose repose sur l’utilisation d’un certain nombre de procédés objectifs (dans le sens physiques), dont l’efficacité est, dans la plupart des cas, liée à des facteurs subjectifs (…). La teneur de cet entretien sera bien entendu par le niveau social du sujet. On demandera à celui-ci ce qu’il sait au sujet de l’hypnose. Il conviendra alors de dissiper les appréhensions, les préjugés, les idées fausses qu’il a pu former. Ainsi, s’il a assisté à des séances d’hypnose de music-hall, on lui dira que le traitement auquel il sera soumis n’a rien en commun avec ce qu’il a vu. Il n’a pas à craindre d’être ridiculisé. Il ne sera pas transformé en automate. On lui laissera l’entière disposition de sa volonté. S’il résiste à l’hypnotisation, il ne ressentira aucun effet, mais s’il se prête, il gardera toujours un rôle actif. Il devra "collaborer" en quelque sorte, avec l’opérateur ».

Selon Chertok, il n’est pas prouvé que les sujets suggestibles soient plus facilement hypnotisables. Cependant les tests de suggestibilité servent à donner au patent confiance dans sa capacité à recevoir des suggestions.

« Dans le procédé de Kohnstamm, au demande au sujet de se tenir de flanc contre un mur. Il doit tenir les yeux fermés.

Pendant une minute, l’opérateur donnera des injonctions telles que : Appuyez fort, très très fort, contractez les muscles de votre épaule, les muscles de votre épaule se contractent, tendez les muscles de votre épaule, de votre bras….

Après quoi, on lui demandera de s’éloigner du mur et de rester les bras baillants. Le plus souvent, le bras qui a travaillé se relèvera de lui même, en décrivant un angle de 90 degrés.

On explique que la relaxation éprouvée et le mouvement spontané de son bras ressemblent à la relaxation et au sentiment d’abandon a des forces extérieures qu’il devra chercher à retrouver pendant l’induction hypnotique ».

Bonus 1 : Autres utilisations du test de Kohnstamn

Comme induction hypnotique rapide : Suggérez que le bras monte en même temps que l’hypnose s’induit et que le sujet entre dans un transe de plus en plus profonde. Quand la main sera suffisamment haute, dites que le moment où la main touchera le visage, la personne sera dans une transe de plus en plus en plus profonde. Quand la main touche le visage donnez l’ordre : Dormez !

Comme métaphore pour davantage de liberté : Donne des suggestions de légèreté et de liberté. Faites un parallèle entre les sensations de légèreté et de liberté éprouvées dans la main et un sentiment profond de légèreté et de liberté grandissant.

Pour intégrer un processus de pensée : Expliquez au sujet que la main peut rester flotter encore un peu de temps et que le moment où la main descendra, en même temps l’inconscient intégrera les processus de pensée nécessaire à une bonne utilisation dans son quotidien, d’une façon respectueuse, bienveillante et de façon durable.

Bonus 2 : Utiliser un phénomène d’hypnose pour créer des leviers de changement

C’est lors de la formation à l’année pour devenir Praticien Professionnel en Hypnose que les élèves s’initient à l’utilisation de nombreux phénomènes hypnotiques pour produite des changements profonds et durables chez ses patients. Ainsi, une lévitation de la main peut servir comme métaphore pour résoudre des petits problèmes d’érection chez l’homme (les consultations liées aux troubles de l’érection sont nombreuses en hypnose). De la même façon, il est possible d’utiliser une lévitation de la main comme levier de changement pour aider certaines personnes très déprimées à prendre distance de ses soucis (de l’hauteur, se distancier d’une difficulté ou changer de point de vue en s’élevant du problème). Bref, les possibilités sont multiples seules limites, celles de l’imagination !

Cet article vous a appris quelque chose au sujet de l’hypnose ?

Si vous avez l’impression d’avoir appris quelque chose de nouveau au sujet de l’hypnose, je vous invite à partager cet article et faire en sorte que nombreuses autres personnes puissent en-profiter.

Si cet article ne vous a pas plu, vous pouvez également partager cet article. Votre avis et vos suggestions permettant de nous améliorer sont précieux.

Vous aimeriez rencontrer un hypnothérapeute à Casablanca ?

Santé et Hypnose est un site internet créé pour vous informer au sujet de l’hypnose et de ses applications. Il met en valeur le travail de plusieurs thérapeutes reconnus, dont Sebastian Lopez, enseignant en hypnose et directeur de l’Institut International d’Hypnose, rédacteur de cet article ; et d’Isabelle Rozière, psychologue clinicienne, formatrice et intime collaboratrice de notre institut. Ils animent leur propre cabinet d’hypnose à Casablanca.

Suivez le lien si vous souhaitez connaître davantage sur les séances d’hypnose à Casablanca

Devenir Praticien Professionnel en Hypnose, ça vous tente ?

L’Hypnose fascine, elle attire tant par son efficacité que par sa simplicité. Si vous êtes à la recherche d’une formation de qualité à Casablanca, sachez que notre institut propose la seule formation longue durée en hypnose du Maroc. Elle est ouverte à tous, tant aux professionnels de la relation d’aide comme aux néophytes. 

Les promotions se succèdent à chaque début d’année (de Janvier à Décembre) et à chaque rentrée scolaire (de Septembre à Août). 

Suivez le lien si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur nos formations en hypnose à Casablanca

Venez nous rencontrer

Nous serions heureux de vous rencontrer au sein de notre institut d’hypnose à Casablanca, pour faire votre connaissance et pour répondre aux questions que vous pouvez nous poser au sujet de l’hypnose, de ses applications, des séances d’hypnose et des formations en hypnose que nous proposons. Prenez le temps de nous rencontrer. Nous sommes certains de quelque chose : Ce sera le début d’une belle aventure ensemble !

SANTÉ ET HYPNOSE CASABLANCA

Réussir le test de chute en arrière

Vous le savez certainement déjà, (si ce n’est pas le cas maintenant vous savez que vous ne le savez pas), l’hypnose Classique se sert de tests de suggestibilité pour faciliter le passage d’un état de conscience ordinaire vers celui de l’hypnose. Dans cet article vous apprendrez à réaliser cet exercice et à plonger votre sujet en état d’hypnose profonde. Attention, nombreux bonus vous sont offerts tout au long de l’article.

Laissez se développer votre puissance magnétique

Dans l’article « Réussir le test des doigts aimantés », j’ai abordé l’importance de la position de l’opérateur et la stratégie utilisée pour la construction des suggestions hypnotiques pour réussir un test de suggestibilité. Je vous invite à lire ou re-lire l’article sur le test des doigts aimantés pour remettre à jour vos connaissances au sujet de l’hypnose.

Qu’est-ce la suggestibilité ?

En hypnose Classique il existe des exercices nommés « tests de suggestibilité ». Ils cherchent à mesurer le niveau de suggestibilité des sujets hypnotiques. En se succédant il permettent de convaincre le sujet de la réalité de l’hypnose et servent à approfondir la transe hypnotique.

Qu’est-ce que la transe hypnotique ?

Découvrons ce qui dit Jean Godin au sujet de la transe (livre La Nouvelle Hypnose : Vocabulaire, principes et méthode - Bibliothèque Albin Michel, Idées). 

« Nous utilisons le mot de transe comme synonyme d’hypnose, avec la nuance que la transe impliquerait un comportement reconnaissable (immobilité, économie de mouvements…) Le mot de transe n’a malheureusement pas que des connotations positives comme l’évoquent les expressions : « transe de possessions », « transes hystériques »… Il est consacré par l’usage, et nous le gardons, en attendant de trouver mieux.

Schématiquement nous pouvons distinguer trois sortes de transe :

- La transe de tous les jours : simple période de rêverie dans laquelle nous entrons plusieurs fois par jour ;

- La transe amplifiée : serait l’amplification du phénomène précédent dans le cadre d’une intention, et avec l’aide habituelle d’autrui. Pour nous, c’est cela l’hypnose (parfois appelée « hypnose commune » ;

- La transe somnambulique : dont l’existence est problématique, et qui de toute façon ne nous paraît pas mériter d’être cultivée cliniquement.

La transe est un mode de fonctionnement qui implique à la fois les niveaux du conscient et de l’inconscient (Erickson et Coll 1976, Page 233) et elle est un médiateur entre ces deux mondes. « (A l’extrême), la transe profonde est le niveau d’hypnose qui permet aux sujets de fonctionner convenablement et directement à un niveau inconscient sans interférence de l’esprit conscient ». (Erickson, 1980, I, Page 146).

Consciemment, l’individu ne peut généralement pas savoir s’il est dans un état de transe ; mais il peut apprendre à le reconnaître. (Erickson et Coll, 1976, Page 69). »

Pourquoi faire de la transe hypnotique ?

Être en état de transe ou d’hypnose (ce qui revient au même, si l’on tient compte de la définition de Jean Godin, se basant sur les apports d’Erickson) facilite une meilleure communication avec l’inconscient. C’est à dire, en hypnose le sujet laisse libre cours à son vécu hypnotique, de cette façon l’inconscient est davantage accessible, ce qui facilite la résolution de conflits, mais aussi l’intégration de nouveaux apprentissage ou la création de nouvelles capacités. Ainsi, vous pouvez faire de l’hypnose pour vous libérer d’une habitude (fumer, grignoter), développer votre estime et la confiance en soi, apprendre plus vite et mieux, augmenter vos performances dans le sport, apprendre à mieux vous connaître, faire le deuil de quelqu’un ou de quelque chose, booster votre système immunitaire, faire appel à votre sagesse intérieure, apprendre une langue étrangère, mieux communiquer avec votre entourage.

Comme je le dis souvent, nous faisons de l’hypnose tout le temps et parfois sans nous en apercevoir. Alors, pourquoi s’en priver de faire une bonne séance d’hypnose d’une façon qui vous soit bénéfique ?

Comment fait-on de l’hypnose ?

Si les techniques sont nombreuses, retenez que vous pouvez faire de l’hypnose simplement en restant attentif à un point devant vous. En fixant ce point intensément il arrivera un moment où la vision deviendra en tunnel, ce qui activera le clignement des paupières puis, sa fermeture entraînera inéluctablement l’état d’hypnose.

Mais d’autres techniques existent, plus spectaculaires et qui nécessitent d’une certaine technicité. C’est le cas pour les techniques issues de l’hypnose Classique.

L’hypnose Classique, qu’est-ce ?

Lorsque nous parlons d’hypnose Classique, nous faisons référence à une façon de pratiquer l’hypnose. Dans l’hypnose Classique l’opérateur (c’est ainsi que l’on appelle l’hypnotiseur), tient une position haute, autoritaire et très directive. L’hypnotiseur classique, par sa façon de parler, de se tenir, par le choix des mots utilisés, ne laisse aucun doute sur l’efficacité de la technique. 

Quand un hypnotiseur classique comme Yannick Mariolle (un de mes chers amis et lui même formateur en hypnose ) vous dit : 

« Vous avez envie de dormir, le sommeil vous gagne, vous dormez, dormez ! »

Un "je ne sais pas quoi" vous gagne, au point que vous ressentez une grande fatigue, les paupières tendent à se fermer et quand elles se ferment vous dormez… Aucun doute à ce sujet !

Laissez-moi vous raconter une anecdote au sujet de Yannick

Un jour de printemps, il y a quelques années, je me suis retrouvé avec Yannick Mariolle pour déjeuner dans une pizzeria à Paris, dans le 13ème arrondissement. Nous parlions d’une chose et d’une autre quand il me demande mon avis sur la pizzeria. Je luis réponds que la pizzeria était réputée comme très bonne et que deux gourmands comme nous, allaient se régaler. Il me regarde droit dans les yeux et me réponds : Qu’est-ce que tu veux dire par là ? Cette question, pour répondre, m’oblige à me questionner : Qu’est-ce que je viens de dire ? Yannick a profité de cette opportunité pour m’inonder d’autres questions de ce type, et entre chaque question il avançait des phrases comme « tu est bon pour faire de l’hypnose », « l’hypnose tu te connais », « tu vas faire de l’hypnose », « les paupières se ferment », « tu rentres en transe »… Au bout de quelques minutes je me rends compte que mes paupières sont en train de se serrer et que je rentre effectivement en transe… En plein milieu du restaurant, avec une part de pizza dans la main ! J’ai juste eu me temps de dire : « Arrêt Yannick, tu déconnes ! 

Et c’est comme ça que j’ai faillit faire de l’hypnose dans un restaurant ! Je me répète, quand un hypnotiseur classique vous dit : « Tu dors ! » , vous dormez.

Qu’est-ce le test de chute arrière ?

C’est un test de l’hypnose classique. Le test consiste à placer le sujet debout et suggérer que lorsque vous mettrez votre main sur son dos, en l’enlevant le corps partira en arrière, attiré par une force invisible. L’attraction sera telle, que le sujet tombera en arrière et rentrera en hypnose. C’est simple comme choux !

Attends, comment est-il possible de développer un tel pouvoir ?

Remarquez les mots utilisés dans l’énoncé du titre :  Il ne s’agit pas de savoir « si c’est » possible, mais plutôt de comprendre « comment », de quelle manière c’est possible.

Mais, rassurez-vous le mot « pouvoir » a été mis dans le titre juste parce qu’il fait vendre ! Ici, aucun pouvoir surnaturel n’est requis, aucun don hérité de votre grand père non plus. Il s’agit juste d’une TECHNIQUE, car lors que l’on fait de l’hypnose Classique, l’opérateur se doit d’avoir une grande technicité.

Technique pour réussir le test de chute en arrière

  1. Les suggestions, se répètent lors de l’exercice nombreuses fois, ceci afin de saturer le conscient et de « pousser » votre sujet hypnotique à se concentrer sur une seule idée. Rappelez vous ses situations de vie où vous vous répétiez inlassablement « il ne faut pas que » pour découvrir plus tard, que ce dont vous redoutiez le plus, est finalement arrivé !
  2. L’opérateur est sur de soi, c’est à dire que par sa manière de parler, son assurance et sa conviction l’opérateur ne laisse aucun doute au sujet de la réalité de l’expérience hypnotique et la production du phénomène.
  3. L’opérateur apprend à l’inconscient du sujet ce qu’il attends de lui, c’est à dire la chute en arrière. Phase d’apprentissage nécessaire si vous visez une réponse hypnotique de qualité.

A force de dévoiler les secrets d’hypnose il n’y aura plus de secret à dévoiler !

Le secret cher apprenti, c’est de comprendre la technique qui se cache derrière la magie et de garder ce secret pour vous. Sachez protéger la graine qui mène au changement, alors ne divulguez pas ce qui suit :

  1. Formulez les suggestions de telle façon, qu’elles soient précises et très claires.
  2. Modulez votre voix, elle doit être nette, forte, bien articulée. Vous devez exprimer l’assurance et l’assertivité.
  3. Annoncez l’effet, ce que vous souhaitez voir apparaitre, à l’avance. 
  4. Au moment de donner vos suggestions, souvenez-vous : L’effet est annoncé progressivement, commencez en douceur et montez le ton et l’intensité de votre discours progressivement.
  5. Formulez vos suggestions toujours en mode affirmatif, utilisez le ton impératif

Bonus 1 : Structure des suggestions selon Weitzenhoffer

Voici le premier bonus, comment construire vos suggestions pour qu’elles soient hautement efficaces. Voyons ce qui préconise Weitzenhoffer :

  1. Décrire le phénomène que vous souhaitez voir se produire
  2. Affirmez qu’il va se produire
  3. Expliquez au sujet que s’il essaye de résister, cela renforcera le phénomène, l’intensifiera et l’accelerera.
  4. Affirmez que, progressivement, l’effet sera entièrement produit.
  5. Dites qu’à trois, l’effet sera entièrement produit.
  6. Comptez en intercalant entre chaque chiffre de suggestions de renforcement. Focalisez toute l’attention de votre sujet en le touchant ou en le regardant fixement.
  7. L’effet obtenu, félicitez, renforcez puis dissipez.

Bonus 2 : L’extrait d’une séance d’hypnose (Juste pour toi, public)

Pour ce bonus, nous utiliserons le modèle de suggestions de Weitzenhoffer comme support pour la création des suggestions ayant comme but, de réussir le test de chute en arrière.

Introduction

Opérateur : Bonjour, comment vous appelez-vous ? (Création du rapport)

Sujet : Abdel.

O : Merci Abdel de vous préparer à réussir cette expérience grandissante d’hypnose. Vous êtes généreux ! ( Je viens de lui remercier de se préparer à réussir et en ajoutant « Vous êtes généreux », je viens de mettre une étiquette à mon sujet (voir cours psychologie sociale).

S : De rien, c’est normal !

O : Vous savez sur quoi vous voulez travailler ? Confiance en soi, performance, gagner plus d’argent ? (En faisant ceci je viens de rendre la séance profitable, ce n’est pas juste une expérience d’hypnose mais l’occasion d’améliorer quelque chose… Comment y-résister ?)

S : Gagner plus d’argent !

O : Bravo, et qu’allez vous faire de tout cet argent ? Ne répondez pas, gardez ça pour vous ! (La présupposition est qu’il va gagner de l’argent à ne pas sa voir quoi en faire. On appelle cette technique la technique de la carotte).

Phase de travail

  1. Décrire le phénomène : Dans quelques instants Abdel, je vais me placer derrière vous et je vais poser ma main comme ceci, de cette façon sur votre dos. Vous remarquerez quelque chose d’interessant : a mesure que ma main s’éloigne du corps, vous serez attiré en arrière. 
  2. Affirmer que ça se produira : Vous serez tellement attiré, que tout le corps partira en arrière. Mais rassurez-vous, je serai là pour vous retenir.
  3. Expliquer la résistance : Bien évidemment Abdel, vous pourrez tenter de résister. Je vous invite à résister, car plus vous essayerez d-y résister et plus le corps sera attiré en arrière. Plus vous essayez et plus le corps part en arrière.
  4. Progressivement l’effet se produit : Maintenant je me place derrière vous, je place la main sur le dos et progressivement le corps pars en arrière. Comme ça. D’abord doucement en de plus en plus à mesure que ma main s’éloigne.
  5. A trois l’effet sera produit : Je compte jusqu’à trois et à trois le corps tombe littéralement en arrière. A trois, le corps tombe littéralement et irrésistiblement en arrière.
  6. Compter en intercalant des suggestions : Un, de plus en plus attiré, irrésistiblement attiré en arrière. Deux, plus la main s’éloigne et plus le corps pars en arrière. Vous pouvez essayer de résister, vous le savez profondément, plus vous essayez et plus le corps part en arrière. Trois, irrésistiblement en arrière, le corps tombe, il tombe en arrière, vous tombez, tombez. TOMBEZ… Et entrez profondément en transe profonde. Sommeil, Hypnose… DORMEZ !
  7. Effet obtenu : Vous êtes en hypnose, c’est bien. A chaque respiration l’état d’hypnose se renforce. A chaque respiration la transe devient de plus en plus profonde. Vous êtes bien. Vous travaillez bien. Continuez comme ça. Dans quelques instants, je vais compter jusqu’à trois et à trois vous revenez bien, ici et maintenant bien ! 1, 2, 3. Ouvrez les paupières, revenez ici et maintenant.

Bonus 3 : Quoi faire alors que votre sujet est profondément plongé en hypnose ?

Si votre sujet hypnotique a bien réagit à vos suggestions il est en hypnose profonde. Maintenant plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Donnez-lui quelques suggestions qui font du bien : Elles sont destinées à valoriser le temps passé en hypnose. Comme dans l’exemple suivant : Maintenant que tu est en hypnose, profite pour te sentir bien. Laisse les bonnes émotions et les bonnes sensations se développer d’une façon qui te soit profitable. pour ton bien-être général et ton développement personnel. Juste laisse faire !
  • Accompagnez dans un souvenir agréable : Alors, quel est le bon souvenir que tu vas explorer aujourd’hui afin de retrouver des bonnes sensations et la bonne énergie pour être bien durablement et constamment ? Hein ?
  • Suggérez des mots qui font grandir : Alors que tu est en hypnose et que la transe s’intensifie à chacune des respirations, je vais annoncer des mots. Et tu peux laisser ton esprit entendre des mots qui font grandir ou leur donner une signification particulière pour toi, pour ton développement personnel  : Aimer ; Grandir ; Apprendre ; Partager ; Agréable ; Rayonner…

Cet article vous a appris quelque chose au sujet de l’hypnose ?

Si vous avez l’impression d’avoir appris quelque chose de nouveau au sujet de l’hypnose, je vous invite à partager cet article et faire en sorte que nombreuses autres personnes puissent en-profiter.

Si cet article ne vous a pas plu, vous pouvez également partager cet article. Votre avis et vos suggestions permettant de nous améliorer sont précieux.

Vous aimeriez rencontrer un hypnothérapeute à Casablanca ?

Santé et Hypnose est un site internet créé pour vous informer au sujet de l’hypnose et de ses applications. Il met en valeur le travail de plusieurs thérapeutes reconnus, dont Sebastian Lopez, enseignant en hypnose et directeur de l’Institut International d’Hypnose, rédacteur de cet article ; et d’Isabelle Rozière, psychologue clinicienne, formatrice et intime collaboratrice de notre institut. Ils animent leur propre cabinet d’hypnose à Casablanca.

Suivez le lien si vous souhaitez connaître davantage sur les séances d’hypnose à Casablanca

Devenir Praticien Professionnel en Hypnose, ça vous tente ?

L’Hypnose fascine, elle attire tant par son efficacité que par sa simplicité. Si vous êtes à la recherche d’une formation de qualité à Casablanca, sachez que notre institut propose la seule formation longue durée en hypnose du Maroc. Elle est ouverte à tous, tant aux professionnels de la relation d’aide comme aux néophytes. 

Les promotions se succèdent à chaque début d’année (de Janvier à Décembre) et à chaque rentrée scolaire (de Septembre à Août). 

Suivez le lien si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur nos formations en hypnose à Casablanca

Venez nous rencontrer

Nous serions heureux de vous rencontrer au sein de notre institut d’hypnose à Casablanca, pour faire votre connaissance et pour répondre aux questions que vous pouvez nous poser au sujet de l’hypnose, de ses applications, des séances d’hypnose et des formations en hypnose que nous proposons. Prenez le temps de nous rencontrer. Nous sommes certains de quelque chose : Ce sera le début d’une belle aventure ensemble !