Olloweb photographie

CONSULTATION
SUR RENDEZ-VOUS

L AU V 08/20H- SAMEDI 08/12H
(+33) 1 45 41 97 17
NUMÉRO NON SURTAXÉ

Hyppolyte Bernheim

Hyppolyte Bernheim

Bernheim et l'école de Nancy, aussi connue comme l'école de la suggestion

Bernheim et l’école de Nancy

Selon Bernheim, l'un des fondateurs de l'école de Nancy, l'hypnose est un sommeil produit par la suggestion

Besoin d'un conseil?

Ou d'en savoir plus sur une thérapie?

Contactez un praticien de l'hypnose
Par téléphone

L AU V 08/20H- SAMEDI 08/12H
(+33) 1 45 41 97 17
NUMÉRO NON SURTAXÉ

Consultez un thérapeute
pour se soigner par l'hypnose.

CONSULTER

Hyppolyte Bernheim 1840-1919

Hyppolyte Bernhemin est, avec Liébault, Liégeois et Beaunis l’un des pères fondateurs de l’école de Nancy, communément appelée « école de la suggestion ».

Professeur de médecine, neurologue, hypnotiseur (…) Bernheim sera considérée comme l’un des plus grands psychothérapeutes d’Europe.

Bernheim définit l’hypnose comme un sommeil produit grâce aux suggestions, donnant lieu à des multiples applications thérapeutiques. Cette définition va à l’encontre de celle proposée par Charcot (école de la Salpêtrière), selon ce dernier l’hypnose serait un état pathologique réservé aux sujets prédisposés à l’hystérie et sans possibilité d’utilisation thérapeutique.

D'après Bernheim, une suggestion est l’influence provoquée suite à une idée suggérée par l’opérateur, saisie puis acceptée dans le cerveau du sujet. Il déclare que ce qu’on appelle « hypnotisme », n’est autre chose que la mise en activité d’une propriété normale du cerveau, la suggestibilité. 

Pour résumer, toute hypnose ne serait que suggestibilité et cette dernière peut-être définie comme l’aptitude à être influencé par une idée extérieure et à chercher sa réalisation. 

D’après lui, l’hypnose est inséparable de la suggestibilité, dans le sens que « la suggestion est née de l’ancien hypnotisme tout comme la chimie est née de l’alchimie ». Bernheim s’éloigne peu à peu de l’hypnose, car selon lui ses effets peuvent être obtenus en employant d’autre techniques. Il s’intéresse ainsi à cette nouvelle manière de faire passer des suggestions à l’état d’éveil qu’il nommera la psychothérapie.

C’est en 1907, dans le livre intitulé « Le Docteur Lieubault et la doctrine de la suggestion » que Bernheim aborde le concept de IDEO-DYNAMISME, c’est à dire: une idée qui tend à se réaliser, dans le sens de devenir acte. Il met en lumière la notion de placebo, du verbe latin « je plairai » sous-entend « au médecin-prescripteur », le phénomène psychique de confiance ou de croyance dans la toute-puissance de la médecine, étant ici primordial pour la guérison.

Œuvres et publications (source wikipédia)

  • Des Fièvres typhiques en général, Strasbourg (1868).
  • « Leçon d'ouverture de clinique médicale », in: Annales médicales de l’Est, 1874, p. 175-185, 
  • Leçons de clinique médicale, Paris (1877).
  • De la suggestion dans l'état hypnotique et dans l'état de veille, Paris (1884) ; éditions L'Harmattan, 2004 
  • De la Suggestion et de ses applications à la thérapeutique, Paris (1886) ; éditions L'Harmattan, 2005
  • Recueil de faits cliniques, 1883-1886 (1890).
  • Hypnotisme, suggestion, psychothérapie, études nouvelles (1891) ; éditions Fayard, 1995
  • L'Hypnotisme et la suggestion dans leurs rapports avec la médecine légale (1897) 
  • « Doctrine de l'aphasie, conception nouvelle », in: Revue médicale de l'Est, 1906, 38, p. 657-72, 694-704,
  • Le Docteur Liébeault et la doctrine de la suggestion (1907).
  • De la suggestion, Paris, Albin Michel (1916) ; éditions L'Harmattan, coll. « Encyclopédie psychologique », Rééd. 2007 
  • Automatisme et suggestion (1917).
  • L'Hystérie : Définition et conception, pathogénie, traitement, Encyclopédie scientifique, O. Doin et fils, 1913,

TÉMOIGNAGE

TémoignerVous avez une expérience en relation avec l'hypnose et vous aimeriez la partager avec les internautes ? Utilisez notre formulaire pour proposer votre témoignage.