Olloweb photographie

CONSULTATION
SUR RENDEZ-VOUS

L AU V 08/20H- SAMEDI 08/12H
(+212) 5 22 22 16 16
NUMÉRO NON SURTAXÉ

La rentrée scolaire - Consultations: 05 22 22 16 16

La rentrée scolaire - Consultations: 05 22 22 16 16

INSTITUT INTERNATIONAL D'HYPNOSE - 11 Boulevard Aïn Taoujtate, 20250, Casablanca

La première rentrée scolaire

Au sujet de l'angoisse de séparation chez l'enfant (et ses parents)

Besoin d'un conseil?

Ou d'en savoir plus sur une thérapie?

Contactez un praticien de l'hypnose
Par téléphone

L AU V 08/20H- SAMEDI 08/12H
(+212) 5 22 22 16 16
NUMÉRO NON SURTAXÉ

Maroc : (+212) 5 22 22 16 16

Consultez un thérapeute
pour se soigner par l'hypnose.

CONSULTER

La première rentrée à l’école

Ça  y est…… Le grand jour est arrivé, votre enfant va faire ses premiers pas à l’école. C’est un moment de grande émotion aussi bien pour les  petits que pour les parents. 

Rassurez vous tout devrait bien se passer ! Mais que va-t-il vraiment se passer dans la tête de votre enfant ?

Aller à l’école, c’est se séparer de ses parents. Psychologiquement, la séparation signifie d’être en capacité de vivre sans l’objet aimé. Pour cela, il est nécessaire  d’avoir une confiance suffisante en soi et une confiance suffisante en l’autre. L’angoisse due à la séparation est que le bébé ne voit plus sa mère, ne l’entends plus, ne la sens plus, n’a plus de contacts physique avec elle. Il a peur de ne plus vivre cela et il a peur que la personne aimée ne revienne plus. D’où un sentiment d’insécurité, d’abandon et de danger. Grâce aux soins maternant rassurant, le bébé va apprendre à affronter les situations répétitives de séparation en trouvant psychiquement la capacité de ne plus se sentir abandonner et aura la certitude que l’être aimé ne l’abandonnera pas.

Ce processus psychique est tout à fait transférable à ce que vit votre enfant lors des premiers jours de sa rentrée scolaire. Vous pouvez l’aider, comme vous l’avez fait, lors du coucher par exemple, en mettant en place un petit rituel qui le rassurera.

Aller à l’école, c’est entrer dans l’inconnu. Votre enfant va découvrir un espace et un temps qui ne connait pas et qui devra accepter. Il va réussir à dépasser l’univers égocentré de la petite enfance pour découvrir le monde socialisé. Ce nouveau monde obéit à de nouvelles règles, de nouvelles contraintes.  Cette entrée dans cette vie en collectivité va le conduire peu à peu à accepter de partager et de coopérer avec ses pairs. 

Malgré tous les soins, les paroles rassurantes que vous prodiguez à votre enfant, tous les matins, il continue à pleurer, à s’agripper à vous au moment de la séparation après un mois du début de l’école. Cela signe un symptôme, celui de la difficulté de se séparer.

Que faire ? Vous pouvez attendre et vous dire que cela va passer. 

Mais vous pouvez aussi décider d’aider votre enfant à passer le cap en vous faisant aider par un psychologue.  Souvent quelques séances suffisent.

Mais, certaines fois, la séparation peut réactiver, de façon inconsciente,  des inquiétudes profondes et anciennes. Et les parents ne sont pas à l’abri de projeter dans l’inconscient de leur enfant leur propre peur de séparation vécues dans leur enfance. En prendre conscience, avec l’hypnose, peut aider l’enfant à liquider ses peurs et à s’intégrer dans sa nouvelle vie scolaire et à liquider les vôtres. 

Article rédigé par Isabelle Roziere

Psychologue, hypnothérapeute et enseignante en hypnose auprès de l'Institut International d'Hypnose

Institut International d’Hypnose

11 Boulevard Aïn Taoujtate, 20250, Casablanca

(+212) 5 22 22 16 16

contact@sante-hypnose.com

TÉMOIGNAGE

TémoignerVous avez une expérience en relation avec l'hypnose et vous aimeriez la partager avec les internautes ? Utilisez notre formulaire pour proposer votre témoignage.